État de siège : les élus du Nord-Kivu et de l'Ituri chez Sama Lukonde

Le Premier Ministre Sama Lukonde. Ph cellcom Primature.

Kinshasa, le 11 novembre 2021

Préoccupé au plus haut point par la situation sécuritaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, le Premier Ministre,  Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a réuni, ce jeudi 11 novembre 2021 à l'hôtel du Gouvernement, les caucus des députés nationaux des provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri présentement en état de siège. 

Cette réunion d'échange d'informations a connu la participation du Vice-premier Ministre en charge de l'Intérieur et Sécurité, Daniel Aselo, du  Ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda, de la Ministre de la Justice, Rose Mutombo, du Ministre de l'Industrie Julien Paluku Kahongya et du Ministre de l'aménagement du Territoire, Guy Loando et de quelques officiers supérieurs militaires et policiers du pays.

C'était un moment important pour le Chef du Gouvernement d'écouter personnellement les représentants légitimes des populations de ces provinces sous état de siège décrété par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, afin de mettre fin à la situation d'insécurité dans ces contrées.

Le député national Serge Muber Thoniot, Président du caucus des députés nationaux de l'Ituri, a exprimé sa satisfaction du fait que le Premier Ministre ait écouté minutieusement leurs recommandations.

"Nous avons vu son Excellence Monsieur le Premier Ministre à notre grande satisfaction parce que ça été un besoin très sollicité par les élus. Le grand besoin reste de rencontrer le Chef de l'État aussi. Je pense que ça se fera. Nous l'avons vu d'abord en rapport avec la situation sécuritaire de deux provinces : la province de l'Ituri et celle du Nord-Kivu qui sont placées sous état de siège. Vous savez, il y a la commission "Défense et Sécurité" du parlement qui avait travaillé sur différentes recommandations", a souligné cet élu du peuple. 

Tout en saluant le sens d'écoute du Premier Ministre, les députés nationaux ont suggéré quelques quelques pistes de solutions pour une paix durable dans ces deux provinces.

"Nous croyons en la parole du Premier Ministre parce que c'est lui qui dirige le Gouvernement de la République. Nous lui demandons de prendre des décisions courageuses, car avec des décisions courageuses, nous pourrons arriver au bout. Nous avons sollicité par exemple une mutualisation des forces avec les pays amis. Si le gouvernement pouvait parvenir à le faire, ça pourrait contribuer  quand-même à l'éradication de l'insécurité en Ituri", a suggéré l'honorable Serge Muber Thoniot.

De son côté, la députée nationale Jeannette Kavira,  s'exprimant pour le compte du caucus des députés du Nord-Kivu, a plaidé pour une évaluation de la situation sécuritaire dans les deux provinces par le Gouvernement.

"C'est une réunion qui a été sollicitée depuis bientôt un mois entre le Gouvernement et les caucus des deux provinces. Il est temps que le Gouvernement puisse, à son niveau, évaluer l'état de siège par rapport aux résultats sur le terrain. Nous avons recommandé que le gouvernement puisse songer à la mutualisation des efforts avec les pays amis. Le Premier Ministre a pris en considération toutes les récommandations légitimes des élus du peuple", a déclaré l'honorable Jeannette Kavira.

Notons par ailleurs que les caucus des députés des deux provinces appellent à la solidarité de toute la population congolaise avec les fils et filles de l'Est du pays. Ils disent être déterminés à tout mettre en œuvre pour parvenir à la paix durable dans cette partie de la République et cela avec le concours du gouvernement de la République. 

election-net.com/ cellcom Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *