Etat de siège : le gouvernement congolais appelé à fermer les frontières avec le Rwanda et l'Ouganda

La frontière entre le Rwanda et la RDC, Ph. Tiers

Pour la réussite de l'état de siège décrété par Felix Tshisekedi au Nord-Kivu et en Ituri, plusieurs propositions ont toujours été données au gouvernement congolais.

Et les plus récentes sont celles de Boniface Musavuli, analyste politique et chercheur dans les questions de la sécurité. Dans un message sur son compte Twitter consulté par Election-net.com ce mardi 7 septembre 2021, celui-ci a demandé à ce que tous les officiers FARDC et PNC, ainsi que leurs troupes soient remplacés.

Par ailleurs, il a proposé que soient fermées pour un temps les frontières de la République Démocratique du Congo avec le Rwanda et l'Ouganda, également contrôler les habitants villages par village et quartier par quartier.

Enfin, il a souligné que les prisonniers en lien avec les groupes armés devraient être envoyés dans les provinces éloignées. Ce qui selon lui, pourrait favoriser le retour de la paix.

En rappel, depuis l'instauration de l'état de siège au Nord-Kivu et en Ituri, l'ennemi ne cesse d'inquiéter la paisible population. Malgré cette mesure était prise pour résoudre le problème de l'insécurité dans les provinces précitées, les massacres des populations civiles continuent à être enregistrés.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *