Etat de siège : "le discours de Félix Tshisekedi est une insulte", député Jean-Baptiste Kasekwa

Muhindo Jean-Baptiste Kasekwa, député national, élu de Goma. Photo de tiers

Lors de sa prise de parole mardi dernier à l'assemblée générale de l'ONU à New York, le président Félix Tshisekedi est revenu sur la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, actuellement sous l'état de siège.

Dans son discours, le successeur de Joseph Kabila a précisé que sous l'état de siège plusieurs avancées significatives ont été enregistrées. Il a cité, en titre illustratif, "le démantèlement de plusieurs réseaux de trafics illicites d'armes ; la récupération de nombreuses localités ; la réduction sensible des incursions contre la population civile" et autres.

Aussitôt, les réactions n'ont pas tardé. Le député national Jean-Baptiste Kasekwa pense que le discours du président de la République est "une insulte" aux victimes de la barbarie des groupes armés dont la nébuleuse ADF.

" Discours @fatshi13 à New-York est une insulte aux victimes des massacres de Beni_Ituri: Au moins 3805 civils tués sous Fatshi dont1070(2019); 1569(2020);1174(2021). Etat de siège : 801 civils tués, 380 disparus,97 kidnappés, 128 villages vidés de leurs habitants. Soyons sérieux !", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *