État de siège : la position de l'UNC après la 5ème prorogation

Les membres de l'UNC lors d'une matinée politique ©Steve Kyungu

Le parti politique Union pour la Nation Congolaise (UNC) a au cours d'une matinée politique tenue ce samedi 7 août 2021 à Goma au Nord-Kivu, montré sa position sur la cinquième prorogation de l'État de siège, décrété par Felix Tshisekedi au Nord-Kivu et en Ituri.

Adrien Mushumo deuxième porte-parole de ce parti cher à Vital Kamerhe a indiqué qu'il est important d'évaluer tout ce qui se fait dans le cadre de cet état de siège avant toute nouvelle prorogation ''[…], UNC a constaté qu'il y a eu la cinquième prorogation, et s'est dit qu'il est important d'évaluer d'abord ce qui se passe au Nord-Kivu et en Ituri. Quels sont les résultats de l'état de siège. Nous avons pris position et avons dit qu'il y ait d'abord évaluation de cet état de siège'', a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Adrien Mushumo a souligné que dans l'attendement de la population, l'état de siège signifie pacification du milieu, comme sont les militaires qui gèrent tout en indiquant que l'UNC ne sabote pas cette mesure.

''[…], l'UNC n'a pas saboté cet état de siège, nous demandons seulement qu'il y ait une évaluation'', a-t-il chuté.

Il sied de noter que le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi avait décrété au Nord-Kivu et en Ituri, l'état de siège le 6 mai 2021. Et ce, dans la visée de pacifier ces provinces précitées secouées par l'activisme des groupes armés.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *