État de siège : Jean-Pierre Bemba donne position

Jean-Pierre Bemba. Ph. Enet

L’état de siège décrété par Felix Tshisekedi au Nord-Kivu et en Ituri continue à obtenir des soutiens des acteurs politiques.

Le président du mouvement de libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba, a au cours d’une interview accordée à France 24, soutenu cette décision prise par le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi.

Pour cet ancien vice-président de la république à l’époque de 1+4, l’état de siège pourrait être une des solutions qui permettrait un retour de la paix, de la sécurité dans toute la bande Est du pays, les deux Kivu ainsi que l’Ituri.

”[.. ] C’est inhumain le traitement que subissent les populations là-bas. C’est une chance maintenant qu’on doit absolument donner, en mettant en place dans le cadre de l’état de siège, les moyens nécessaires pour que l’armée puisse effectivement restaurer la paix et la sécurité”, a-t-il déclaré.

Abordant la question de ceux-là qui, désormais auront la mission de sécuriser les paisibles citoyens du point de vue discipline, il a fait savoir qu’il faudrait que la police militaire puisse être déployée et que certainement les juridictions militaires soient à proximité, là-dessus avec un code de conduite renouvelé

En rappel, l’État de siège qu’a décrété Félix Tshisekedi au Nord-Kivu et en Ituri, est entré en vigueur à partir de ce jeudi 6 mai 2021. L’administration civile a été remplacée par l’administration militaire en commençant par les gouvernorats de ces deux provinces précitées. Et ce, pour chercher les solutions idoines à cette question d’insécurité qui perdure dans cette partie Est de la république démocratique du Congo.

Prince Bagheni