Etat de siège en Ituri : 5 rebelles "Banyabwisha" se rendent à l'armée à Boga

Des affrontements entre l'armée et des miliciens au Kasaï. Ph illustrative.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent la reddition de 5 porteurs illégaux d'armes à Boga, dans la province de l’Ituri.

Se confiant à election-net.com, le lieutenant Jules Ngongo affirme que ces 5 sujets "Banyabwisha" ont décidé de déposer les armes suite à la pression militaire qui s'est accentuée depuis l'instauration de l'état de siège. Présentement à l'état major secteur opérationnel, ces derniers possédaient 5 armes du type AK47.

"Suite à la pression militaire, l'intensification des opérations, de la pression exercée sur ces hors la loi, sur les ADF et leurs alliés, nous avons enregistré 5 reddition. Donc 5 sujets Banyabwisha avec 5 armes du type AK47 se sont rendus aux FARDC", a-t-il déclaré à election-net.com.

Dans son ton habituel, le lieutenant Jules Ngongo reste confiant de la détermination de l'armée à mettre fin à l'activisme des groupes armés. C'est ainsi qu'il invite ceux qui s'endettent à se rendre sans tarder.

"Devant cette situation, il y a une seule alternative, c'est se rendre aux forces armées… Rien ne peut nous empêcher, nous sommes rangés à l'ordre de bataille utile pour traquer tous ces hors la loi, peu importe leur velléité, nous sommes à notre poste de travail pour défendre notre population", a-t-il renchéri.

La rédaction