État de siège : Emily Maltam reçue par Patrick Muyaya

Patrick Muyaya, ministre de la communication et médias de la République Démocratique du Congo et Emily Maltam, ambassadrice de la Grande Bretagne/ photo tiers

Patrick Muyaya, ministre de la Communication et Médias du Gouvernement Sama Lukonde a conféré ce Jeudi 06 Juillet, avec l'ambassadrice de la Grande Bretagne en RDC, République Démocratique du Congo Emily Maltam.

Les défis de l’état de siège, le financement des FARDC, Forces Armées de la République Démocratique du Congo et l’appui du Gouvernement Britannique pour le retour de la paix dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont des questions abordées par les deux personnalités.

À en croire Emily Maltam, la Grande Bretagne est prête à appuyer les efforts de la RDC dans la lutte contre l'insécurité dans la partie Est. À la même occasion, elle a salué l'ordonnance signée par le président Tshisekedi portant création du Programme Désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation.

"Mon pays continue à appuyer les efforts de la RDC dans la recherche des solutions dans les conflits armées dans l’Est du pays. Nous essayons de voir comment contribuer aux efforts du Gouvernement pour mettre fin aux groupes armés et nous sommes contents de voir que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, vient de signer une ordonnance portant création du Programme Désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation (DDRCS)" dit-elle avant d'évoquer les défis à relever en rapport avec l'état de siège.

"Ce problème de conflit à l’Est, c’est quelque chose qui est très important. Maintenant, il faut regarder quelles sont les conditions de sortie de l’état de siège mais, entre temps, il faut continuer le combat contre les groupes armés pour mettre fin à leur entreprise, réunir les moyens de financement et donner aux jeunes gens d’autres opportunités pour gagner leurs vies afin de les détourner de ces groupes armés », annonce-t-elle.

Il faut préciser que l'état de siège instauré par le président Félix Tshisekedi a pour but de rétablir la paix dans les provinces du Nord Kivu et de l'Ituri devenues les théâtres de groupes armés.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *