État de siège au Nord-Kivu : ''il y a un temps pour tout'', (gouverneur Ndima aux groupes armés)

Lieutenant général Ndima Kongba Constant, nouveau gouverneur militaire, photo Enet/Prince B

Le gouverneur entrant de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Ndima Kongba Constant est revenu sur sa mission lui confiée par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi, après son entrée en fonction ce lundi 10 mai 2021.

Ce haut officier de l'armée congolaise a d'abord appelé les filles et fils de la RDC qui sont dans la brousse à revenir à la raison. Et mobiliser leurs efforts, pas pour combattre le pays mais plutôt pour son développement.

''Mes frères et soeurs, il y a un temps pour tout, vous qui étaient aussi en brousse mais vous souffrez. Et si nous sommes des vrais congolais, nous avons assez" a-t-il indiqué, tout en leur demandant de se rendre à l'armée loyaliste pendant cette période d'état de siège.

''[…], nous allons vous recevoir sans conditions, il y a le programme DDRC qui est en route, ça sera effectif. Nous pouvons prendre conscience et nous désolidariser des groupes armés étrangers'', a-t-il souligné

Enfin, le lieutenant général Ndima Kongba Constant a rappelé que tous les groupes armés étrangers ont été accueillis au Nord-Kivu comme des réfugiés et cela à cause de l'hospitalité de la population.

''[…], aux groupes armés étrangers, vous n'êtes pas chez vous. On vous a vu venir ici en réfugiés, comment vous appeler aujourd'hui ? Des réfugiés économique, des réfugiés porteurs d'armes. Vous nous endeuillez, vous éventrez nos maman, vous nous violez, trop c'est trop'', a t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma