Etat de siège au Nord-Kivu et en Ituri : Les rebelles ADF sont “en errance” (Armée)

Le général Major Léon-Richard Kasonga, porte-parole des FARDC. Ph de tiers.

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo est revenu sur les opérations militaires menées contre les groupes armés depuis l’instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’ituri.

Selon le porte-parole gouvernement, Patrick Muyaya, l’armée régulière maintient la pression contre les groupes armés qui insecurisent des agglomérations dans les provinces précitées.

“C’est une forte pression des FARDC qui s’exerce actuellement pour neutraliser tous les groupes armés étrangers et locaux se fait dans l’objectif les mettre hors d’état de nuire”, a-t-il déclaré.

Pour sa part, le porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), a reconnu que cette pression a poussé les assaillants à se disperser. “Certains éléments sont en errance, ils sont traqués”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse tenue mercredi dernier dans la capitale congolaise.

Dieubon Mughenze

1xbet Code Promo ENET2021