Etat de siège à Beni : le bilan mi-parcours de la police

Illustration d'un Bazar entre les éléments de la police et un groupe des manifestants lors d'une procession à Goma, photos de tiers.

La police nationale congolaise commissariat urbain de Beni au Nord-Kivu a dévoilé, ce lundi 2 août 2021, son bilan mi-parcours des opérations menées sous l'état de siège.

Selon Nasson Murara, communicateur de la police à Beni, les opérations ont permis à interpeller 136 personnes dans différents quartiers. Des armes de guerre ont été récupérées, poursuit-il.

"Au total 136 personnes ont été interpellées dont 49 femmes aux côtés de 18 armes à feu récupérées. Également, plusieurs armes blanches et des effets militaires ont été saisis", indique-t-il à election-net.com avant d'ajouter qu'une quantité de boissons prohibées ont été incinérées.

Nasson Murara reaffirme, en outre, la détermination des services de sécurité afin de rétablir la sécurité sur l'ensemble de la ville de Beni. La collaboration de la population s'avère indispensable pour arriver à cette fin.

En rappel, l'état de siège décrété par le chef de l'état Félix Tshisekedi totalise deux mois dans les provinces du Nord-Kivu et de l'ituri. Des autorités militaires gèrent l'administration et les offensives contre les groupes subversifs.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *