Etat de siège : 18 personnes dont 7 militaires arrêtés à Beni

Gén. Peter Cirimwami le jeudi 6 août 2020 à la mairie de Beni . Election-net.com/ Dieubon M.

De nouveau, la police nationale congolaise commissariat urbain de Beni a mené un bouclage systématique des domiciles conjointement avec les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), ce 23 juillet 2021.

Ce sont les quartiers Tamende et Matonge qui ont été visés par cette opération des forces de sécurité.

À en croire le maire de la ville, le colonel Kashale Muteba, ce bouclage a abouti à l'interpellation de 18 personnes dont 7 militaires. Des armes, au nombre de 4, ont été saisies.

Depuis l'instauration de l'état de siège décrété par le chef de l'état Félix Tshisekedi au Nord-Kivu et en Ituri, plus de 100 personnes ont déjà été interpellées en pleine ville de Beni. Des armes illégalement détenues ont également été récupérées et des boissons prohibées incinerées.

Dieubon Mughenze depuis Beni

1 thought on “Etat de siège : 18 personnes dont 7 militaires arrêtés à Beni

  1. Comment avoir confiance à une armee mafieuse?? Quand les civils Innocents de Beni n,ont plus confiance et confidence aux fardc l,etat prend àla legertee.. Changez l,equipe de fardc aux front ne sont pas de notables nulle au monde une armee mixte rwandophone à un autre pays...Pendez ces militaires escros 🙉🙉🙉...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *