ESU : Le Ministre fixe les frais académiques pour cette nouvelle année

Muhindo Nzangi

Après un long moment de suspens, l'instruction académique n° 022 portant ,directives de l’année académique 2020-2021 a finalement été présenté par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi Butondo, le lundi 30 mai dernier à l'enceinte de l’Académie des Beaux-arts(ABA) et à cette même occasion, la campagne de sa vulgarisation a aussi été lancée.

Cette instruction académique contient 169 directives et la plus attendue était celle des frais académiques dont le montant devrait être fixé pour cette année académique. Après plusieurs démarches entreprises par les différentes Coordinations qui ont été reçues par ce ministre, quelques jours après sa prise de fonction, leurs plaintes ont finalement trouvé satisfaction.

Les frais académiques payés l'année dernière ont finalement été reconduits pour cette nouvelle année.
Mohindo Nzangi a également souligné la réduction des frais académiques pour les études de troisième cycle en vue de bien préparer la relève académique.

Ces établissements universitaires devront également, au cours de cette même année académique, préparer le passage au système de Bologne Licence-Master-Doctorat(LMD) qui entrera en application l'année académique prochaine.

Le respect du calendrier académique, la numérisation des universités congolaises, le renforcement de l’effort de construction et de réhabilitation des infrastructures, l’amélioration des conditions sociales du personnel académique, scientifique, technique et ouvrier, la création de fonds de recherche, ont également été évoqués par le ministre.
Prenant la parole, le recteur de l’Université de Kinshasa(UNIKIN), le Pr Daniel Ngoma-Ya-Nzuzi, en sa qualité du président de la Conférence des chefs d’établissements publics de l’ESU de Kinshasa a plaidé pour la construction d’autres infrastructures pour renforcer la capacité d’accueil des universités ainsi que la réhabilitation des homes des universités congolaises en dehors de l’UNIKIN dont les homes ont été réhabilités sous l’impulsion du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Il faut noter que l'année dernière, partant des directives de cette instruction n°022 les différentes institutions universitaire ont fixé les frais suivant le consentement des toutes les parties prenantes tout en se référant au taux fixé par le document du ministre.

Taz Mayimona Russell