Éruption Nyiragongo : Retour progressif des réfugiés à Goma

Des laves du volcan Nyiragongo. Photo Enet/Prince B

Les autorités Rwandaises les ont estimé entre 3000 à 3500 dans la nuit du samedi au dimanche, 23 Mai 2021 au moment fort de l'éruption du volcan Nyiragongo. Ces Gomatraciens qui ont traversé la frontière pour s'abriter auraient entamé le processus du retour selon des sources officielles rwandaises citées par le journal The New Times du Rwanda consulté par election-net.com ce dimanche matin.

D'après notre correspondant surplace, Prince Bagheni, plusieurs dégâts matériels sont à déplorer notamment des habitations consumées par les larves. Pour l'heure, les autorités provinciales n'ont pas encore établi le bilan. Des sources scientifiques indiquent que l'impact de l'éruption était limité d'autant plus qu'elle était prématurée contrairement aux prévisions qui annonçaient son avènement au plutôt en 2026 après celle de 2002 qui aurait respecté le cycle de 28 ans.

Du côté de Kinshasa, la présidence congolaise annonce le retour précipité du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour "coordonner " les opérations tandis que son ministère de la communication, Patrick Muyaya a tenu à rassurer que les dispositions sont prises pour un retour au calme.

José-Junior Owawa