Equity Group rachète 66,53% des parts de la Banque congolaise (BCDC)

Dr James Mwangi, PDG d'Equity Group, avec l'un de plus grand actionnaire de la BCDC, M. George Forrest,Ph Equity Bank

La kenyane Equity Group Holdings vient d'annoncer dans un communiqué la finalisation de l'acquisition de 66,53% des parts auprès des actionnaires de la Banque Commerciale du Congo (BCDC) pour un montant total de 95 millions de dollars.

Une nouvelle est tombée. Il s’agit de l’acquisition du groupe Equity pour la finalisation d’une participation majoritaire dans la banque commerciale du Congo. Elle est accueillie dans la joie, parce que le Président Directeur Général du groupe Equity Banque Dr James Mwangi a étalé une satisfaction totale dans cette démarche. Lui et son équipe sont très heureux de cette nouvelle démarche.
« Nous avons la chance d’acquérir deux des banques les plus solides » selon James Mwangi

Pour le Président Délégué Général (PDG) et Directeur Général, Dr James Mwangi, c’est une chance d’avoir eu l’opportunité d’acquérir deux des banques les plus solides du marché. « Nous sommes heureux de disposer maintenant de la taille et de l’infrastructure nationale qui peuvent apporter notre expérience et notre capacité à contribuer de manière significative à la transformation des vies et des moyens de subsistance en RDC, tout en stimulant la transformation économique du pays grâce à l’allocation des ressources » a-t-il soutenu.

A l’en croire, les deuxièmes et quatrièmes plus grandes banques du pays étant leurs filiales, il se dit convaincu que la fusion des deux filiales produiront une banque combinée avec un bilan supérieur à 2 milliards USD avec la capacité de contribuer de manière significative au développement et la transformation de la République démocratique du Congo ».

Par ailleurs, les discussions pour l’acquisition impliquées deux actionnaires. Il s’agit d’une part de l’Etat de la RDC qui compte 25.5% de participation au capital de la banque et d’autre part du groupe d’actionnaire de George Arthur Forrest, qui début 2018 possédait 66,53% de parts. Et c’est bien la famille Forrest qui a cédait tous ses parts à Equity Group.

Selon Georges Forrest, sa décision de vendre ses actions de BCDC à Equity était parce qu’il savait qu’Equity la préserverait et la développerait pour rehausser encore le lustre qu’elle mérite.

Vendre les actions de la BCDC pour contribuer au développement du Congo

« Je vends mes actions à Equity dans la confiance que cela en fera la plus grande banque du Congo et continuera à contribuer au développement et à la transformation du pays », a déclaré de son côté George Forrest.

Monsieur Forrest a fait comprendre que « la transaction est clôturée et il est un homme heureux et fier d’avoir transmis à Equity le flambeau de cette merveilleuse institution ».

Pour dire vrai, Equity poursuivra sans nul doute à écrire la plus merveilleuse histoire des parts rachetées de la BCDC. La fusion des deux entités est une grande opportunité, parce qu’elles sont solides sur le marché. Mieux, elle produirait une filiale qui participerait plus de 20 % du bilan du groupe. Cette acquisition «ne devrait pas affecter négativement le commerce entre les Etats membres de l’organisation encore moins la concurrence entre les établissements du secteur bancaire opérant en son sein.

La RD Congo est l'un des plus grands pays du continent en termes de masse terrestre et compte plus de 80 millions d'habitants, ce qui la rend attrayante pour les prêteurs ambitieux à la recherche de croissance sur le continent.

Mapote Gaye/ Nelly E