Équateur/Discrimination : pas de salaire pour la majorité d’enseignants Pygmées des écoles publiques

Une famille de pygmées dans un centre des déplacés de Dongo(RDC) à Betou(RCA) le 18/11/2009. Ph. Don John Bompengo

 

Cette révélation est du Conseiller exploitant des écoles de la 32ème Communauté presbytérienne de Kinshasa (CPK), qui organise 105 écoles primaires et secondaires publiques dans la province de l’Équateur, et dont la majorité du personnel enseignant est constituée de peuples autochtones Pygmées. Mais seulement, 8 de ces 105 écoles sont mécanisées, soit un taux de 0,75%. Il l’a dit dans une interview accordée ce mercredi 07 juillet à nos confrères de Radio Okapi.

Selon Joseph Lontenga, ces enseignants “peuples autochtones pygmées”, sont non-payés depuis plusieurs années. Cette situation fragilise, d’après lui, leurs conditions socio-professionnelles.

« Si ces écoles ne sont pas mécanisées et payées, comment vivront ces enseignants qui sont encore démunis, vulnérables, qu’on a recrutés par manque d’emploi. C’est pourquoi je me mets sous le pied de la grandeur du gouvernement de voir un peu ce cas dans la vague de mécanisation qui va venir d’ici tôt », a lancé Lontenga. 

Rédaction 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *