Entrée de l'armée ougandaise en RDC : "c'est la seule solution pour stopper les massacres", Muhindo Nzangi

Muhindo Nzangi

Muhindo Nzangi, ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire en République Démocratique du Congo se joint à ceux qui soutiennent l'autorisation de l'entrée de l'armée ougandaise sur le sol congolais pour traquer les rebelles ADF, actifs dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Comme nombreux députés nationaux, Muhindo Nzangi estime que la venue des troupes ougandaises permettra d'éradiquer les tueries en masse dans les régions précitées. Défensif, il se rappelle qu'il a, il y a quelques années, proposé cette solution qui aujourd'hui est autorisée par le chef de l'État, Félix Tshisekedi.

"Il y a deux ans, alors député national, j'avais encouragé le Président d'envisager une opération conjointe avec l'Ouganda dans le Rwenzori à Beni. C'est la seule solution actuelle pour stopper les massacres", écrit-il sur son compte Twitter.

La RDC envisage des opérations conjointes entre l'armée congolaise et ougandaise dans le souci de traquer les ADF qui, depuis 7 ans, ont fauché des milliers des vies humaines.

Dieubon Mughenze

2 thoughts on “Entrée de l'armée ougandaise en RDC : "c'est la seule solution pour stopper les massacres", Muhindo Nzangi

  1. C'est ridicule et triste d'apprendre cela. Il crache vraiment sur la population victime de ce massacre.

    Que monsieur NZANGI rajoute un peu d'eau dans son vain.

  2. Retenez bien ce message ainsi que la date car certains risqueront de nier leurs paroles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *