En visite au Sud-Kivu, voici ce que l’ambassadeur américain a dit à l’archevêque de Bukavu

L’ambassadeur des États-Unis en République démocratique du Congo, Mike Hammer, a rencontré ce mercredi 14 avril 2021, l’archevêque de Bukavu, Monseigneur Xavier Maroy Rusengo.

Plusieurs questions ont fait l’objet de la rencontre entre autres l’insécurité dans le Haut plateau de Minembwe et dans le reste de l’Est du pays, l’éducation, l’encadrement de la Jeunesse, etc.

Après leur échange, le diplomate américain a fait savoir à election-net.com que son pays est totalement engagé dans la stabilité de l’Est de la RDC et la lutte contre les ”anti-valeurs”

”Nous avons parlé avec son éminent Monseigneur Xavier Maroy l’importance de l’éducation de la jeunesse et le soutien que les États-Unis peut apporter dans l’éducation… ”

Néanmoins, Hammer dit reconnaître la persistance de l’insécurité dans tout l’Est du Pays accentuée par la souffrance de la population.

”la situation sécuritaire est vraiment difficile. La population de l’Est souffre beaucoup et les États-Unis y travaillent à travers le gouvernement. Nous avons signé en octobre dernier, un accord de défense avec les FARDC, pour la professionnalisation de l’armée. Depuis plus de 10 ans, la partie Est (les provinces du Nord et Sud-Kivu et l’Ituri) font fasse à une insécurité grandissante, des massacres et tueries attribués aux groupes armés Rwandais, Ougandais et Burundais.

Plusieurs négociations, tables rondes, accords de paix ont déjà été organisés et/ou signés mais sans succès.

Héritier Bashige depuis Bukavu