Émeutes au Sénégal: les analyses de Jean-Christophe Ruffin

Des manifestants dans les rues du Sénégal. Ph. Tiers

Invité de l’émission “le monde dans tous ses états” sur France 24, Jean Christophe Ruffin ancien ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie a fait savoir que “l’opposant Ousmane Sonko a une légitimité populaire sur tous les leaders”. S’exprimant sur les dernières manifestations au Sénégal, l’ex-diplomate français a fait que “personne ne peut le prévoir” avant d’ajouter que “le Sénégal est un pays stable, sans cible”. Toutefois, tient-il, à préciser, Dakar est une capitale compliquée, lorsqu’elle s’embrasse, ça peut être inquiétante”.

Pour Jean Christophe Ruffin, “il il y a un récit politique à travers Sonko qui a su évoquer son épisode, ça sentait la manipulation politique, ce que l’opposition a exploité” . Autres raisons qu’il a évoquées, il y’a la crise sociale, une dettte qui explose y compris la Chine qui achète toujours l’arachide au Sénégal. 

Jean Christophe Ruffin fait aussi évoquer dans son entretien avec France 24, le pétrole qui devait démarrer en 2020, à ses yeux, voilà les principales raisons qui ont suscité la colère de la jeunesse.  Quand bien même, il indique que le “Sénégal a ses racines stables avec l’attachement du peuple”. 

Pour rappel, le Sénégal a connu les pires émeutes depuis très longtemps. Pourquoi une telle violence dans l’un des pays considérés les plus stables en Afrique de l’Ouest.  Le cas d’Ousmane Sanko a mis le feu aux poudres. Il est accusé de viol. Lui et ses partisans parlent de complot.

Mapote Gaye avec France 24