Embuscades des ADF : deux journées de deuil décrétées par les chauffeurs à Butembo

Une barrière érigée à l'entrée Nord de la ville de Butembo/ Photo de tiers

Après des embuscades tendues par les rebelles ADF, l'association des chauffeurs du Congo ACCO/ Butembo annonce deux journées de deuil dans la ville commerciale du Nord-Kivu.

L'ACCO dit prendre cette mesure car elle a perdu ses membres dans la barbarie des rebelles ADF en région de Beni et celle de l'Irumy. Vuhenge Sekyeya, secrétaire de cette association regroupant les chauffeurs, soutient que ces journées de deuil seront observées le lundi et le mardi prochain.

" Nous avons perdu nombreux de nos membres, nous jugeons beau de décréter deux journées de deuil. Ces journées seront clôturées par une messe de requiem", a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il appelle à l'observance de ces journées sans activités pour honorer la mémoire de ceux qui sont tombés suite à l'activisme des ADF."Dans nos rites africains, normalement, lors qu'il y a deuil, les gens restent à la maison. Nous osons croire que chacun restera chez lui en méditant sur les notres qui sont morts", a-t-il renchéri.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *