Elim Coupe du Monde 2022: voici les raisons de l’interruption du match Bresil-Argentine

Le Classico de l’Amerique du Sud opposant le Brésil contre l’Argentine pour le compte de la 6eme journée des Éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022, qui se jouait ce dimanche 5 septembre à Sao Paulo à l’Arena Corinthians au Brésil, a été interrompu pour violation des protocoles anticovid de la part de quatres joueurs argentins évoluant en Angleterre. Ce, après l’intervention de l’agence sanitaire brésilienne Anvisa sur la pelouse.

Selon plusieurs médias qui livrent cette information, 4 joueurs argentins notamment Emiliano Martinez et Emiliano Buendia d’Aston Villa, Giovanni Lo Celso et Cristian Romero de Tottenham qui ont séjournés lors des 14 derniers jours et ont pris le vol depuis l’Angleterre cette semaine, auraient fait des fausses déclarations, d’après les autorités sanitaires brésiliennes.

Signalons que depuis le 23 juin dernier, le Ministère Brésilien de la santé avait interdit l’entrée sur son territoire de toutes personnes étrangères en provenance d’Inde, d’Afrique du Sud et de l’Angleterre.

Dans son communiqué d'avant match, Anvisa considère cette situation comme un « risque grave pour la santé et a donc conseillé aux autorités sanitaires locales de déterminer la mise en quarantaine immédiate des joueurs précités pour avoir fournis des fausses informations dans leur formulaires d’entrée au Brésil, mais aussi leur empêcher également de participer à toute activité et doivent être empêchés de rester sur les terres brésiliennes ».

Malgré cela, la CONMEBOL ( Confédération Sud-Americaine de Football) avait bien autorisé la présence de ces 4 joueurs pour cette rencontre.

Malgré ces déclarations, le groupe complet de l’Argentine qui aurait apparemment décidé de jouer tous ensemble avec leur 4 compatriotes ou de ne carrément pas jouer du tout, ont ensuite rejoint le Stade pour disputer ce match. Mais quelques minutes après le coup d’envoi, les autorités sanitaires brésiliennes ont pénétré sur la pelouse pour mettre la pression sur ces joueurs argentins. Mais après quelques altercations et un temps de tergiversations, tous les joueurs argentins ont décidé de rentrer au vestiaire.

Lionel Messi déjà très monté, s’est adressé aux représentants de l’autorité sanitaire brésilienne, leur demandant, pourquoi ne sont-ils pas venus plus tôt ? « Cela fait trois jours qu'on est ici, on attendait pour disputer le match, pourquoi vous n'êtes pas venu plus tôt ? »

Cette rencontre a finalement été interrompue aussi longtemps que les Argentins ont décidé de soutenir leurs compatriotes face à cette situation. Soit jouer avec eux, ou ne carrément pas jouer.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *