Élections à l'assemblée nationale : "Nous constatons le retour de la dictature et de la pensée unique dans nos institutions", Copernic Disanka

L'hémicycle du palais du peuple où se tiennent les plénières de l'Assemblée nationale. Ph cellcom Ass Nationale.

Les activistes du Mouvement citoyen lutte pour le changement s'insurge contre les pratiques peu orthodoxes instaurées à l'assemblée nationale et qui ne favorisent pas la promotion de la démocratie. D'après Disanka Coper un des militants estime que l'Union sacrée pour la nation devrait être un cercle où règne la démocratie et non un club de dictateur.

" Nous pensons que l'Union sacrée devrait être un cercle où règne la démocratie et non un club de dictateurs" déclare-t-il. Le militant de la LUCHA déplore l'organisation du scrutin à candidature unique pour les membres du bureau définitif, un seul candidat à chaque poste est une erreur stratégique grave.

"Nous avons cru que l'Union sacrée pour la nation aller nous faire oublier les zizanies kabiliennes , malheureusement nous constatons le retour de la dictature et de la pensée unique dans nos institutions où la liberté d'expression et d'opinion devrait régner.

Poursuit-il, Le peuple doit comprendre que les politiques congolais sont les mêmes ,il est temps que nous puissions remplacer cette classe politique de la honte".

Il faut rappeler que la Lucha s'était opposé farouchement au troisième mandat de Joseph Kabila pour ces mauvaises pratiques.

Inès Ifwanga