Elections 2023 : les pro-Kabila prédisent l'échec "à coup sûr" de Félix Tshisekedi

De gauche à droite : Le président FélixTshisekedi et l'ancien Président Joseph Kabila. Ph de tiers.

Dans une déclaration politique parvenue à la rédaction Election-net.com, ce mardi 03 Août 2021, la jeunesse Kabiliste condamne fermement les attaques et insultes contre le cardinal Fridolin Ambongo archevêque de Kinshasa et l'église catholique.

Pour la jeunesse Kabiliste, ces attaques " du parti présidentiel", plantent le décor d'un chaos programmé, car pour elle, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), est consciente de son échec lors des échéances électorales de 2023.

" Tout en les condamnant fermement, la jeunesse Kabiliste note que ces actes de violence et d'intolérance, qui s'inscrivent systématiquement dans la ligne politique annoncée et pleinement assumée par le parti, présidentiel sont révélateurs de la déchéance morale de l'état congolais et plantent le décor d'un chaos programmé par ce parti politique aux perspectives Électorales sombrent et dont le sort est scellé du fait de son bilan politique catastrophiquement inqualifiable", peut -on lire dans cette déclaration politique.

À la même occasion, la jeunesse Kabiliste apporte son soutien à l'église catholique et au cardinal Fridolin Ambongo.

" La jeunesse Kabiliste réaffirme sa révérence et son soutien vis-à-vis de l'église catholique et de son Éminence Fridolin Ambongo. La jeunesse Kabiliste réitère son soutien au combat de l'église pour garantir l'intégrité du prochain cycle électoral", poursuit ce document.

Elle exhorte en outre les fidèles et chrétiens catholique " à ne pas céder aux provocation du pouvoir actuel finissant et à attendre avec vigilance l'alternance qui arrive à coup sûr en 2023", peut-on lire.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *