Élections 2023 en RDC : le parti d'Adolphe Muzito s'oppose au "glissement et à une fraude électorale"

Adolphe Muzito , Président du parti nouvel Élan lors d'une conférence de presse Ph. Patrick F. Abely

Depuis Uvira où il séjourne pour implanter son très cher parti " Nouvel Élan", Alain Shukuru, secrétaire exécutif national, a rappelé à la population d'uvira la nécessité d'adhérer dans le parti d'Adolphe Muzito et de s'approprier le combat de Lamuka.

Dans une interview accordée à Election-net.com ce lundi 04 0ctobre, Alain Shukuru, secrétaire exécutif national, précise que la dépolitisation de la commission électorale nationale indépendante (CENI), qui est le combat que mène Lamuka actuellement, permettra à la RDC d'avoir des dirigeants dignes de confiance.

" Aujourd'hui Nouvel Elan s'est lancé dans le combat de la depolitisation de la CENI, refuser le glissement et une fraude électorale, nous tenons à rappeler que si la centrale électorale est dépolitisée ce n'est pas pour les politiciens, mais plutôt pour l'intérêt de la population, car ça va permettre aux congolais d'avoir les élus qui seront les véritables émanations du peuple avec un devoir de redevabilité envers la population, d'où nous invitons la population à s'approprier le combat de nouvel élan et de LAMUKA", a-t-il dit à Election-net.com.

Il faut rappeler que c'est au cours d’une matinée politique organisée dans l’après-midi du samedi 02 octobre 2021 que le parti politique " Nouvel Élan", de la plateforme " Lamuka", avait lancé son existence dans la ville d’Uvira.

Faisant référence à cette activité d'implantation, Alain Shukuru a rappelé les objectifs que se fixe son parti politique.

"Le parti politique nouvel élan de l'ancien premier ministre Adolphe MUZITO a comme objectif suprême de permettre la population congolaise en général et uviroise en particulier d'adhérer massivement dans la vision d'Adolphe Muzito, celle de pousser la population congolaise a créé un rapport de force envers les dirigeants et cela se passera par la formation de la gestion du pays, connaître les droits et les devoirs de chaque citoyen congolais, nouvel élan est prêt pour créer le cadre d'échange dans l'optique de pousser ses membres à synchroniser ses savoirs, le développement de la RDC et d'Uvira interviendra que seulement lorsque chaque Congolais comprendra son rôle et son apport dans le développement de la RDC" a-t-il fait savoir lors de cette interview.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *