Elections 2018 : Plus de 300 candidats de la Nogec formés sur les stratégies et techniques d’une campagne électorale à la base !

Le regroupement politique, la Nouvelle Générale pour l’Emergence du Congo, Nogec a initié, ce mardi à un atelier de formation sur les stratégies et techniques d’une campagne électorale à la base.

Concoctée par le numéro 1 de la structure, Me Constant Mutamba en personne, l’initiative vise à outiller les candidats députés nationaux et provinciaux sur les techniques de base susceptibles de les aider à mieux mener une campagne électorale. Ces enseignements dispensés par des experts de renommé nationale à l’image de Jérôme Bonso tombe à point nommé pour un regroupement politique classé parmi les plus jeunes de la scène politique congolaise qui doit pouvoir batailler dure pour espérer décrocher le précieux sésame de 1 % du seuil national et 3 pour les élections provinciales.

En alignant 42 candidats pour les provinciales et 41 pour les nationales, la Nogec et alliés à un objectif majeur, celui de renouveler la classe politique. Constant Mutamba, Freddy Mulumba politologue et Directeur adjoint de la RTNC, et Jérôme Bonso expert électoral se sont succédé à la tribune. Ainsi, Jérôme Bonso, a exposé sur les stratégies d’une campagne électorale à la base. Dans son intervention, il soulève le double esquisse de la campagne électorale, les phases, la différence entre la campagne et la propagande ; le rôle de réseaux sociaux, les enjeux d’une campagne électorale.

L’expert a rappelé aux candidats que la campagne électorale ne s’improvise pas mais elle comprend une phase de planification dans laquelle, il faut avoir les ambitions et les stratégies. Sur ce, la notion de temps et l’organisation, surtout d’avoir une équipe dynamique pour battre campagne est une dimension essentielle pour mener une campagne électorale.

Pour finir, l’expert table sur la connaissance des adversaires, du terrain et avoir des actions spectaculaires dont la tâche doit être rationnel en mobilisant sa base. Les participants à l’atelier ont eu droit à l’exposé du président de la Nogec et alliés sur les problématiques du seuil électoral et de la cartographie nationale des candidats alignés par le regroupement. Il a, en outre, donné l’objectif qui est d’avoir 25 sur 44 sièges de députés provinciaux, et 10 députés nationaux.

Et pour le tout dernier intervenant, Freddy Mulumba qui a exposé sur les discours politiques. L’aurateur a martelé sur la nécessité de lier le discours politique à la réalité de la population.

José-Junior Owawa