Elections 2018 : C. Nangaa, « Si les deux équipes se mettent ensemble pour dire que nous ne sommes pas prêts pour le 23, ce n’est pas à nous de décider »

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante a, à l’issue de la réunion du Comité de Liaison CENI et Partis et regroupements politiques impliqués dans le processus électoral, ce mardi 25 septembre 2018 au palais du peuple, indiqué que son institution était prête pour l’organisation des élections en décembre prochain.

« On vient de terminer une étape importante, on a publié les listes définitives. Il ne nous reste que les élections. Le message clé à leur donner était que techniquement, la CENI est prête pour aller aux élections le 23 décembre. Il y a des défis qui restent à relever mais nous avons notre plan logistique… », a fait savoir Corneille Nangaa. Tout en soulignant que la sensibilisation sur la machine à voter se poursuit, le patron de la Centrale Électorale prévient qu’au cas où, une des parties prenantes se retirait, il y aura bel et bien forfait. « Si les deux équipes sont là le 23 nous irons aux élections, s’il y a des gens qui se retirent parce qu’ils ne veulent pas y aller, on dira qu’il y a forfait… », a-t-il conclu. Au cours de cette réunion du comité de liaison, le président de la CENI, a fait un était de lieux général de l’évolution du processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.

A tout prendre, la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI), rejette d’ores et déjà toute responsabilité en cas de non-respect de l’échéance du 23 décembre. « Si les deux équipes se mettent ensemble politiquement pour dire que nous ne sommes pas prêts pour le 23, à eux de le dire et ce n’est pas à notre niveau de décider. Mais pour ce qui nous concerne, le 23 nous allons aux élections et on espère que tout le monde va participer comme ils se sont impliqués jusqu’à présent », a déclaré Nangaa.

Au total, 21 candidats à la présidentielle; 15.355 aux législatives nationales et 19.640 aux provinciales sont retenus définitivement pour les élections du 23 décembre. La CENI a entamé l’étape de repérages des sites de vote et affichage des listes des électeurs ainsi que recrutement des formateurs et agents électoraux mais également poursuit avec la sensibilisation sur la machine à voter.

José-Junior Owawa