Effet Nyiragongo: de faux sinistrés débusqués à Sake

Quelques déplacés à saké, photo Enet/Prince B


Plusieurs habitants de Goma ont dû quitter cette ville pour des cieux beaucoup plus cléments à la suite de l’éruption du Nyiragongo et de tremblements de terre qui ont endommagé beaucoup d’habitations. Craignant pour leurs vies, nombre de Gomatraciens ont trouvé refuge soit à Rumangabo, soit à Sake. Et même au Rwanda voisin, notamment à Gisenyi.


Pris en charge pendant un temps par les organismes humanitaires, les sinistrés de Goma hébergés à Sake, ont regagné leur ville à la première occasion.


Faisant la ronde le lundi 31 mai 2021 des églises et autres écoles de Sake où étaient logés les déplacés de Goma, nous avons constaté que les bénéficiaires de dons des humanitaires, étaient de faux sinistrés. La plupart d’entre eux, ne sont ni de Goma, ni de Nyiragogngo.


Habitante de Majengo à Goma, Kavira Jeannette a confié à election-net.com que les habitants de Saké sont nombreux sur les listes de personnes qui reçoivent des dons de la part des humanitaires. « …je suis de Goma. Je suis encore ici à Saké. Je compte rentrer à Goma dans deux jours. Ce ne sont pas seulement les gens qui sont venus de Goma et d’ailleurs qui reçoivent des dons. La plupart sont de Sake», a-t-elle indiqué.


Cette malheureuse situation serait entretenue par les autorités locales. En effet, interrogé à ce sujet, un distributeur de dons a signifié à election-net.com que les listes sont toujours élaborées par les autorités locales et non par les organisations non gouvernementales. «…Nous n’élaborons aucune liste. Toutes celles qui sont utilisées, ont été faites par les autorités locales» a confié sous le sceau de l’anonymat un agent d’une Ong locale.


Prince Bagheni, à Goma

1xbet Code Promo ENET2021