Dossier RAM : "ils ont réagi avec émotion mais sans intelligence", Nsingi Pululu aux députés FCC

Nsingi Pululu, député national © photo de tiers

À travers une déclaration faite, ce lundi 4 octobre 2021 au Palais du peuple, et lue par le député national Didi Manara, les élus du FCC qui disent non à une mise en scène sur le dossier RAM, exigent la démission du ministre des Postes télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC) mais également de la direction de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Congo (ARPTC).

En réaction, le député Nsingi Pululu, membre de l'Union sacrée de la nation, estime que cette réaction des députés nationaux membres du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, est émotionnelle. Une réflexion " à contre-courant", selon lui.

"Les députés FCC savent que c’est l’ARPTC qui gère le RAM. Qu’est-ce que le ministre a à voir? Ils ont réagi avec émotion mais sans intelligence. Je ne peux pas les suivre. Ce sont des débats de bas étages. Le FCC est en panne d’imagination. Il a perdu le gâteau, il réfléchit à contre-courant. Je ne peux pas suivre ces débats. Des gens qui descendent dans les caniveaux pour dire que le ministre doit partir", a-t-il dit lors d'une interview accordée à actu.30.cd ce lundi 06 octobre 2021.

D'après lui, les députés FCC n'ont pas de leçon à donner au bureau actuel de l'Assemblée nationale. Au temps de Jeanine Mabunda dit-il, aucun ministre n'avait été interpellé.

"Le FCC avait le bureau, quel ministre était interpellé ? On avait tenté avec Ilunga Ilunkamba, on avait fini où ? On avait tenté avec le ministre de l’EPST, avec Ruberwa, avec le ministre Guy Mikulu, avec le ministre Willy Ngoopos des infrastructures, on avait fini où ? Ils doivent relire la loi n°014/2002, l’article 2 et l’article 21. Ils comprendront qu’il serait mieux qu’ils se taisent", a déclaré le député national Nsingi Pululu.

Joël Mesa Nzuzi

1 thought on “Dossier RAM : "ils ont réagi avec émotion mais sans intelligence", Nsingi Pululu aux députés FCC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *