Dossier Kamerhe : « Les détenteurs du pouvoir s'appuient toujours sur la justice pour se débarrasser d'un collaborateur gênant » (Alain shekomba)

Vital Kamerhe, ancien dircab de Felix Tshisekedi. Photo de tiers

Les réactions fusent de partout sur l’arrestation du directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe. Chaque observateur ou analyste oriente ses pensées selon sa compréhension à lui.

Alain Shekomba, indexe les détenteurs du pouvoir d’avoir politisé la justice dans cette affaire. Cet ex-candidat à la présidentielle de décembre 2018, a dans un message sur son compte twitter estimé que la justice en République Démocratique du Congo est comme une arme à feu dont la gâchette est tenue par les détenteurs du pouvoir public.

A lui de poursuivre que tous ces détenteurs s’appuient sur cette justice, chaque qu’ils veulent se débarrasser d’un opposant ou d’un collaborateur gênant, « Vital Kamerhe en ligne de tire », a-t-il commenté sur son compte twitter.

Il faut noter que les députés nationaux de l'UNC, ont dans une déclaration faite quelques heures seulement après l'annonce de la mise en détention de Vital Kamerhe, dénoncé « une arrestation arbitraire ». Et ceux-ci exigent une libération immédiate et sans condition de leur leader.

Prince Bagheni