Dossier Bukanga-lonzo : Matata Ponyo conteste la compétence de la Cour constitutionnelle

Augustin MATATA PONYO (Photo Enet/ Stanislas L)

Premier ministre de 2012 à 2016, sous Joseph Kabila, le sénateur, Matata Ponyo est jugé devant la cour constitutionnelle dans le dossier Bukanga-lonzo.

Et au cours de la deuxième audience tenue lundi 08 novembre, les trois parties dont celle de Matata Ponyo, Patrice Kitebi et Grobler Christo ont toutes soulevé ces différentes exceptions sur la forme.

Me Raphaël Nyabirungu, l’un des avocats de Matata Ponyo estime que “la Cour constitutionnelle est incompétente de juger le sénateur Matata Ponyo". D'après lui, "Seuls le Président de la République et le Premier ministre en fonction sont justiciables devant cette cour”, explique-t-il.

Il invite la cour à se déclarer incompétente, car Matata Ponyo n'est plus premier ministre en fonction à ce jour.

"Votre cour devra bien se déclarer incompétente à statuer sur cette affaire concernant Monsieur Matata Ponyo qui n’est plus Premier ministre et considérer la saisine du parquet irrecevable”, poursuit-il.

Et pour le Sudafricain Grobler Christo, son avocat estime que son juge naturel serait la Cour internationale d’arbitrage.

La Cour promet ainsi de rendre son arrêt sur ces exceptions soulevées le 15 novembre.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *