Dossier ATM : L'ACAJ dénonce la prime à l'impunité accordée au président du Sénat

Me Georges Kapiamba Président de l'Ong ACAJ

Dans un communiqué officiel, L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) s'inscrit en faux contre la décision du Sénat réfutant la levée des immunités d'Alexis Thambwe Mwamba. Cette structure estime que cela est une volonté manifeste des sénateurs pour accorder une "impunité" protégée par les institutions légalement établies.

"L’ACAJ dénonce la tentative du Sénat, qui sous-tend une volonté manifeste d’ériger l’impunité et l’autoprotection en mode de fonctionnement institutionnel. Ce, sous couvert d’immunité parlementaire ondoyante",peut on lire dans ce communiqué du 28 mai 2020 consulté par election-net.com.

Par ailleurs, l'ACAJ réitère sa demande d'un débat citoyen autour de l'institution du Sénat en République démocratique du Congo. Ce, pour parler sans tabou sur le rôle exact du sénat. Peut-être, pour conserver ou dissoudre ce dernier.

Pour rappel, Alexis Thambwe Mwamba est dans le viseur de la justice dans une affaire qui l'oppose à la sénatrice Bijoux Goya . Voulant la levée des immunités du président du Sénat, le procureur général près la pour de cassation a vu sa demande rejetée à l'unanimité le 26 mai dernier.

Dieubon Mughenze