Dissolution du Parlement: André Mbata répond à Jeanine Mabunda.

Le député national Élu de l'UDPS, André Mbata, a réagi à la sortie médiatique controversée de la présidente de l'Assemblée Nationale, Jeannine MABUNDA.

Pour le professeur Andre Mbata, Jeanine Mabunda n'avait raison de faire son interprétation de la constitution en s'attaquant publiquement au Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi.

Ci-dessous, l'intégralité de la tribune parvenue à election-net.com.

"Nous avons toujours dit que tout le monde n'est pas juriste. Tout juriste n'est pas non plus constitutionnaliste.

Ainsi,le fait de se retrouver par hasard ou chance president de l'Assemblee nationale ou du Senat ne fait pas de quelqu'un un constitutionnaliste! Ils croient epater en utilisant des expressions latines qu'ils ne maitrisent meme pas.

Nos etudiants les plus faibles en premiere annee de droit savent, par exemple, que la ratio legis d'une disposition constitutionnelle ou legale est sa raison d'etre et non pas les conditions de sa mise en application.

Je doute fort que les artisans de l'inanition de la nation et leurs tambourinaires aient une quelconque lecon de droit constitutionnel a donner a qui que ce soit.

Les conditionnalites d' exercice de l'article 148 ne privent pas le President Felix Tshisekedi de son droit constitutionnel de dissoudre un jour l'Assemblee nationale. Il n'a pas dit qu'il dissolvait, mais il peut le faire si il y etait contraint par les circonstances qui peuvent survenir demain si elles n'existent pas aujourd'hui.

On croyait son lingala ou sa traduction francaise tres facile a comprendre. Dommage que certains compatriotes d'un certain regroupement politique ne maitrisent pas le droit constitutionnel meme quand ils pretendent donner des lecons.

On comprend la debandade dans un camp des politicailleurs qui aurait du mal a faire revenir 30 deputes a l'Assemblee nationale si jamais celle-ci etait dissoute et de nouvelles elections etaient organisees.

President Felix Tshisekedi devrait avoir pitie et ne pas dissoudre, meme si les conditions etaient reunies.

Nos amis a qui Felix Tshisekedi a donne un nouveau souffle politique et qu'il a proteges jusque-la devraient garder un profil bas pour ne pas enerver la nation qu'ils avaient condamnee a l'inanition."

Professeur André Mbata, constitutionaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *