Diplomatie : la RDC selon la Tanzanie

Samia Suluhu, Présidente de la Tanzanie, photo tiers

Le Gouvernement Tanzanien compte s'endetter auprès d'une banque internationale pour construire une route, "un corridor" jusqu'à Kalemie et Kindu en l'intérieur de la République Démocratique du Congo en vue de l'évacuation des produits de son pays vers Lubumbashi ainsi que dans l'ensemble de la RDC.

L'annonce à été faite par la présidente tanzanienne, Samia Suluhu lors de son adresse le lundi 03 janvier dernier, devant plusieurs personnalités de son pays.

Pour Samia Suluhu, la RDC reste la meilleure solution pour permettre à son pays d'avoir beaucoup des moyens à même de lui permettre d'achever son programme gouvernemental.

"Nous allons par tous les moyens nous endetter pour achever ce programme. Parce que cet argent nous ne l'aurons pas des impôts recouvrés. C'est vraiment important qu'on achève ce programme", a-t-elle indiqué

À elle d'ajouter,

"Pour ce faire, nous devons nous endetter. Notre meilleure solution, c'est de se tourner vers la RDC qui est un grand pays, un grand marché qui facilite beaucoup de transactions commerciales"

Samia Suluhu souligne également que son pays va s' atteler à la fructification de l'argent endetté afin de permettre un remboursement sans problème.

Samia Suluhu a pris le pouvoir au mois de mars 2021 après la mort de l'ex président John Magufuli.

Selon la constitution tanzanienne, cette musulmane de 61 ans originaire de l'archipel semi-autonome de Zanzibar doit rester au pouvoir jusqu'à la fin prévue du mandat de M. Magufuli, soit en 2025.

Elle est désormais l'une des deux femmes actuellement au pouvoir en Afrique, avec l'Ethiopienne Sahle-Work Zewde, dont les fonctions sont honorifiques.

Cette partie Nord-Est de la RDC est visée par plusieurs projets de développement des infrastructures en collaboration avec les pays voisins tels que le Rwanda, l'Ouganda ou encore le Burundi.

En juillet 2021, Kinshasa et Bujumbura ont signé un Mémorandum d’entente concernant le projet conjoint de développement d’un chemin de fer à écartement standard (SGR) Uvinza-Musongati-Gitega-Uvira-Kindu, section Gitega-Bujumbura-Uvira-Kindu.

Pompon Beyokobana

2 thoughts on “Diplomatie : la RDC selon la Tanzanie

  1. L'initiative est encourageante pour faciliter l'échange commercial entre les deux, madame le Président ce projet réussira et facilitera le développement de deux pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *