Diplomatie : Emmanuel Macron attendu au Rwanda ce jeudi 27 mai

Kagame et Macron à Paris , Ph. Tiers

Emmanuel Macron se rend, jeudi 27 mai, à Kigali, au Rwanda, pour une visite très attendue. Lors de son déplacement, il abordera le terrible génocide de 1994 et, sans doute, les responsabilités de la France dans l’enchaînement de ces événements, annoncent plusieurs médias français.

Ce sera son premier déplacement à l’étranger depuis bien longtemps. Et pour cette occasion, Emmanuel Macron a choisi une destination hautement symbolique : le Rwanda, puis l’Afrique du Sud. Après les deux sommets qui ont eu lieu, cette semaine, à Paris, les signaux à destination du continent africain se multiplient donc.

Le chef de l’État partira le 26 au soir et reviendra le 29 mai prochain. Il se rendra à Kigali, puis à Pretoria. "Ce déplacement fait suite à un rapprochement avec le Rwanda qui a commencé il y a trois ans et demi, souligne l’Élysée qui ajoute que cette visite est une nouvelle étape et sans doute une étape finale." Il sera question de réchauffement climatique, de numérique, d’égalité homme femme, question sur laquelle Emmanuel Macron s’était engagé au début de son quinquennat.

Mémorial Gisozi

Mais la visite présidentielle sera surtout l’occasion de revenir sur le génocide de 1994. Le président français se rendra au Mémorial Gisozi où il fera une allocution. "Il y aura une solennité particulière", assure l’Élysée qui refuse d’en dire plus. "Le président s’adressera aux victimes de génocides, mais aussi aux rescapés. Nous espérons trouver les mots justes pour pouvoir parler à ces personnes", ajoute son entourage. "Notre sentiment, c’est que du côté de la jeunesse africaine et de la jeunesse française, il y a besoin de mettre des mots sur le rôle exact de la France durant cette période, nous allons répondre à cette demande de compréhension", assure aussi l’Élysée.