Destitution de Félix Tshisekedi : Théodore Ngoy fait-il marche en arrière ?

Martin Fayulu et Théodore Ngoyi deux anciens candidats à la présidentielle de 2018

Dans une déclaration à la presse ce lundi 07 septembre le candidat malheureux à la dernière présidentielle , Théodore Ngoy explique sa démarche , qui selon lui, vise à faire respecter la constitution de la RDC et non à obtenir la destitution du président de la République, Félix Tshisekedi.

Toutefois, il invite le chef de l'État à rapporter son ordonnance nommant les juges Ubulu et Kilomba ” à la cour de cassation alors qu'ils devraient achever leur mandat à la cour constitutionnelle.

"Ma démarche n’est pas de faire destituer le chef de l’Etat. Je voudrais qu’il achève son mandat et réalise son projet d'instaurer l'État de droit en RDC. C'est que je lui demande, c’est de rapporter son ordonnance nommant juges qui viole constitution",a-t-il dit.

Le 21 août dernier devant la presse, l'avocat Théodore Ngoy avait estimé que Félix Tshisekedi en nommant des nouveaux juges à la haute Cour était anticonstitutionnelle.

Il avait à cet effet, invité les bureaux des deux chambres du parlement à convoquer un congrès pour mettre en accusation le chef de l’État pour l’infraction de “haute trahison”.

Joël Mesa Nzuzi