Désignation Ronsard Malonda: "Même l'église n'est plus au milieu du village"(Vidiye Tshimanga)

Vidiye Tshimanga /Président national du parti politique DCU/ Photo de tiers

La désignation du nouveau président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) défraie toujours la chronique en République Démocratique du Congo (RDC). Pour le président national du parti politique Dynamique Congo Uni(DCU), la tension perceptible dans la désignation du président de la CENI est consécutive à la volonté de chaque camp de voir un de ses membres à la tête de cette institution d'appuie à la démocratie.

Vidiye Tshimanga estime que de tous ces agissements, c’est le peuple qui en sera le grand perdant. Elle s'exclame du fait que même l'église ne joue plus son rôle, celui du sapeur-pompier.

"Chaque camp veut un président de la CENI à ses couleurs. Et le peuple encore une fois sera le marche pied dans un combat hypocrite. Même l'église n'est plus au milieu du village",explique-t-il dans un message posté sur son compte Twitter.

En rappel, l'enterinement de Ronsard Malonda à la présidence de la CENi par l’assemblée nationale a créé une vive contestation au sein des différentes classes sociales. Actuellement cette question divise la classe politique et sociale.

Dieubon Mughenze