Crise institutionnelle au Sankuru: l'Assemblée provinciale demande l'arrestation du gouverneur Mukumadi

Stéphane Mukumadi, Gouverneur de Sankuru

La crise est toujours persistante  entre l'Assemblée provinciale et le gouverneur du sankuru. Ce dimanche 23 août 2020 lors d'une conférence de presse tenue à Kinshasa, Benoît Olamba,le président de l'organe délibérant a demandé au chef de l'État Félix Tshisekedi de s'impliquer pour obtenir l'arrestation du gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi poursuivi par la Justice et  qui n'est plus gouverneur  après sa déchéance par l'Assemblée provinciale.

« L’arrivée de Joseph Stéphane Mukumadi au Sankuru n’a aucun caractère officiel. C’est un citoyen poursuivi par la justice qui revient pour étouffer les conséquences de ses actes répréhensibles. Depuis sa déchéance par la plénière de l’Assemblée provinciale et sa mise en accusation, ce monsieur a cessé d’être gouverneur du Sankuru et ne peut donc plus engager la province », martèle le député Benoît Olamba.

Pour lui, le gouverneur déchu  viole l’arrêt de la Cour constitutionnelle qui lui a exigé  de démissionner  et le placer à la disposition de sa haute hiérarchie. 

Par ailleurs, le président de l'Assemblée provinciale invite le ministre de l’Intérieur et la (CENI) pour l’organisation des nouvelles élections de gouverneur et vice-gouverneur au Sankuru.

Patrick Félix Abely