Crise à l'UDPS au Maniema : un journaliste condamné par la justice à Kindu

Le journaliste Augustin Munkina Ikinga/photo droits tiers

L'affaire est révélée à election-net.com ce dimanche 02 janvier 2022 par le concerné, à savoir, le journaliste Augustin Munkina Ikinga, reporter à la radio Kindu Fréquence Modulée (KFM) émettant depuis Kindu chef-lieu de la province du Maniema et attaché de presse à la cellule de communication du Gouverneur intérimaire Afani Idrissa Mangala.

Selon ce dernier, le tribunal de paix de Kindu siégeant dans une audience en procédure de flagrance l'a invité comme renseignant le jeudi 30 décembre 2021. Mais alors qu'il a été invité à une deuxième audience le vendredi 31 décembre dernier, il se présentera au tribunal sans que la deuxième audience n'ait selon lui lieu. Il sera cependant informé de sa condamnation à un mois de prison avec arrestation immédiate et paiement d'une amende de 300.000 francs congolais tard dans la soirée par un avocat, pour "témoin défaillant", fait-il savoir à election-net.com.

"Le groupe qui soutient le Gouverneur [Ndlr, Gouverneur intérimaire Afani Idrissa Mangala] n'a pas été content de la déclaration de leurs amis qui soutiennent le Ministre provincial de l'EPST, tout le monde de l'UDPS. Ils ont porté plainte contre les gens qui ont fait la déclaration que nous avons diffusé le 18 décembre dernier. Alors, on m'a invité au Tripaix dans une audience en procédure de flagrance comme renseignant. Ils m'ont demandé si j'avais interviewé ces gens là de l'UDPS parce qu'on avait arrêté un parmi les gens qui avaient fait cette déclaration. J'ai dit que je connais ces Messieurs, ils étaient à trois[…]", explique-t-il à election-net.com.

Et d'ajouter :

"Ils ont suspendu l'audience et m'ont demandé de revenir à l'audience du vendredi à 9h00. Je suis allée à 9h00, jusqu'à 10h10 minutes, il n'y avait personne au tribunal. Je me suis dit que c'était peut-être reporté pour le lundi comme c'est dans la période de fêtes. Je suis rentré à la radio, j'ai travaillé jusqu'à 18h, à 18h30', il y a un avocat qui m'appelle et qui me dit : vous êtes condamné avec arrestation immédiate et une amende de 300.000 francs congolais parceque vous ne vous êtes pas présenté à l'audience".

Ce dernier dit ne pas vaquer librement à ses occupations depuis lors, craignant pour sa sécurité. Il promet par ailleurs de déposer ce lundi 03 janvier 2022 une requête d'excuse au tribunal afin de solliciter au tribunal la révision de sa décision.

Il sied de signaler que deux factions rivales de l'actuel parti présidentiel de la République Démocratique du Congo (RDC), l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) s'affrontent ces derniers temps à Kindu, par médias interposés.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *