Crise à l'assemblée provinciale du Kasaï-Oriental : La société civile hausse le ton

L'assemblée provinciale du Kasaï Oriental

Les organisations de la société civile du Kasaï Oriental ont, dans une déclaration rendue publique lundi 05 juillet 2021 signée par plusieurs organisations non gouvernementales notamment le CDH Kasaï-Oriental, ACDEV, IT’S NOW, IFEM, CLGP, ESPCC, AETA Kasaï-Oriental, RECIC Kasaï-Oriental, FENAPHACO Kasaï-Oriental, CODESCI, DJDL et CODHELEC, donné leur point de vue suite à la destitution la semaine dernière du président de l'Assemblée provinciale, Ives Muamba Kadima de ses fonctions.

Dans cette déclaration, les organisations de la société civile constatent que la procédure de déchéance du président de l'Assemblée provinciale, Ives Muamba Kadima et celle de l’élection de Athanase Kabongo Malebongo ne n'est pas conforme à la constitution ni au règlement intérieur de l’Assemblée provinciale.

" Concernant la déchéance du Président Ives Muamba Kadima, les Organisations de la Société constatent que la procédure de cette déchéance n’est pas conforme aux dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental notamment par rapport à l’article 59, 63 et à l’article 83 qui précise que lorsqu’un député est incriminé, le bureau de l’Assemblée provinciale doit demander et recevoir les moyens de défense du député incriminé avant de prononcer une sanction contre ce dernier ", lit-on dans cette déclaration.

Les organisations de la société civile du Kasaï Oriental note que l'élection de Kabongo Malebongo à la tête de l'organe délibérant viole l’article 82 du règlement intérieur subséquent à l’article 83 susmentionné qui précise qu’en cas des délibérations portant sur des personnes, le vote s’effectue par le bulletin secret.

Les organisations de la société civile locale, révèle que ceci n'a pas été fait à l'Assemblée provinciale du Kasaï Oriental, et indiquent que cette élection constitue une violation grave et patente des textes légaux et jette l’opprobre et déshonneur aux législateurs provinciaux et à la première institution de la province.

Les organisations de la société civile du Kasaï-Oriental appelle Athanase Kabongo Malebongo à s’abstenir courageusement, par respect et par honneur à sa base électorale, à exercer des fonctions issues d’un vote non conforme à la procédure réglementaire.

Enfin, elles demandent aux doyens d’âge des deux franges des députés provinciaux en conflit, d’user de sagesse en vie d’initier des contacts de rapprochement et de conciliation, en vue d’une gestion responsable de ce conflit et le retour à l’ordre réglementaire dans la pratique parlementaire, pour l’intérêt général de la population et le développement de la province du Kasaï Oriental.

Albert E. Ngandu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *