COVID19: l’OMS dénonce une inégalité d’accès aux vaccins

fabrication de vaccins contre la fièvre jaune , Sanofi Pasteur, France, juin 2013.Copyright SANOFI

“En janvier, j’ai déclaré que le monde était au bord d’un échec moral catastrophique si des mesures urgentes n’étaient pas prises pour assurer une distribution équitable des vaccins anti-Covid. Nous avons les moyens d’éviter cet échec, mais il est choquant de constater à quel point peu de choses ont été faites pour l’éviter” ; C’est ce qu’a fait rappeler le chef de l’OMS, Tedros Adhanom.


Pour le patron de l’organisation mondiale de la santé, “l’écart entre le nombre de vaccins administrés dans les pays riches et le nombre de vaccins administrés via Covax se creuse et devient chaque jour plus grotesque”. Evoquant le système Covax crée par l’OMS, il a fait comprendre que “les pays qui vaccinent actuellement des personnes plus jeunes, en bonne santé et à faible risque de contracter le Covid-19 le font au détriment de la vie des personnels de santé, des personnes âgées et d’autres groupes à risque dans d’autres pays”.

Et de poursuivre : “les pays les plus pauvres se demandent si les pays riches pensent vraiment ce qu’ils disent quand ils parlent de solidarité. La distribution inéquitable des vaccins n’est pas seulement un outrage moral”.  À l’en croire, elle est également autodestructrice sur le plan économique et épidémiologique”.

Mapote Gaye