COVID19 en Afrique : Un continent dans la tourmente

Quelques dirigeants africains. Ph. Tiers

L’Union africaine a convoqué ce lundi et mardi une réunion pour se pencher sur le vaccin en Afrique concernant la vaccination. L’on constate des difficultés dans le continent avec une lenteur énorme dans la distribution du vaccin.

Pour Richard Mihigo, responsable du programme d’immunisation et de développement des vaccins, pour l’organisation mondiale de la santé (OMS) “la situation de l’accès aux vaccins sur le continent africain est devenue pratiquement intenable”, Interrogé par France24, il déclare que. “l’Afrique représente 16 % de la population mondiale, mais seuls 0,1 % des vaccins sont produits sur le continent dans la vaccination de routine”l. “Nous avons 45 pays sur le continent africain qui ont reçu le vaccin contre le Covid-19, dont 31 pays à travers l’initiative des doses Covax“, a soutenu de son côté,  le représentant de l’OMS.

Au vu de cette situation, les experts constatent une certaine lenteur dans le continent africain. En réalité, le vaccin se déroule lentement dans plusieurs pays y compris aussi la réticence de certains africains. Le continent africain est loin d’atteindre son objectif.

Pour Matshidiso Moeti, il fait aussi constater une pénurie de financement y compris aussi un manque de personnel ; il l’a dit ce lundi, en marge d’un point de presse. Outre cela, Mohamed Malick Fall, le directeur de l’Unicef (fonds des Nations-Unies pour l’enfance, il fait remarquer des problèmes de transport et de chaîne du froid. Pour dire vrai, le continent africain est largement en retard dans le cadre de la campagne de vaccination. Mieux, certains africains refusent aussi le vaccin Astrazeneca.

Mapote Gaye