COVID19: Confusion autour du cas positif de Kisangani.

Wale LUFUNGULA gouverneur de la province de la Tshopo . ©Pompon BEYOKOBANA/election-net.com

A quelques heures seulement de l'annonce officielle par le Gouverneur de province de la présence d'un cas positif au coronavirus dans la province de la Tshopo, le doute s'installe.

Voici ici deux informations qui ont été données par le Gouverneur de province Louis-Marie Wale Lufungula aucours de son adresse à la population tshopolaise le mercredi 03 juin 2020 et qui viennent d'être contredites par son assistant en communication:

Primo: Le Gouverneur de la province de Tshopo avait indiqué dans son message en rapport avec la présence d'un cas de la Covid-19 que la personne testée positive au Coronavirus à été prise en charge par une structure sanitaire préalablement préparée pour les cas positifs dans la province. Mais dans le compte-rendu rendu de l'activité du Gouverneur de province tenue ce jeudi 04 juin 2020 avec l'équipe provinciale de la riposte à la Covid-19 fait par l'assistant en communication et porte-parole du gouverneur, Jean Stanis Bilanga précise que l'équipe de la riposte est allée à la rencontre de la personne détectée positive à la Covid-19 , en sa résidence, pour procéder à un deuxième prélèvement dit de contrôle dont l'échantillon a été aussitôt expédié à Kinshasa.

Secoundo: toujours dans son message en rapport avec la survenue du premier cas de la Covid-19, le Gouverneur Louis-Marie Wale Lufungula avait également confirmé la présence d'un cas positif dans la province de la Tshopo. Une information qui semble semée la confusion en lisant le même compte-rendu de l'activité du Gouverneur de province avec le comité provincial de riposteau contre la Covid-19 ce jeudi 04 juin 2020 au gouvernorat. Dans son compte-rendu de l'activité, le porte-parole du Gouverneur precise que le premier prélèvement sur la personne testée à été fait le 12 mai 2020 et il a été déclarée guéri le 18 mai 2020 et aujourd'hui il est en bonne santé apparente. Signalons également que le résultat du prélèvement envoyé à l'Institut National de Recherche Biologique est revenu le 02 juin 2020.

Signalons par ailleurs qu'un député provincial de la ville de Kisangani avait fustigé la libération du malade déclaré guéri de l'hôpital où il était interné avant le retour de résultat de l'INRB dénonçant le manque de seriosité dans la gestion du cas positif.

Après la visite de l'équipe provinciale de riposte à la Covid-19 à la résidence du concerné, un nouveau prélèvement à été effectué et envoyé à l'INRB en attendant l'identification des personnes contacts.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani