Covid-19: on vous explique pourquoi la Russie a suspendu l'essai de son vaccin (Exclusif)

Credit: Yalcin Sonat

La Russie a pris la décision de suspendre temporairement l’essai du vaccin de la COVID-19. Aussi, les cliniques sont à court de vaccins

En raison d’une très forte demande et d’une pénurie de doses, la Russie a temporairement arrêté de vacciner de nouveaux volontaires dans son essai de vaccin COVID-19. C’est une décision qui est prise, ce jeudi, informe un représentant de la société qui dirige l'étude, dans un revers pour le plan ambitieux de Moscou. A en croire, le représentant de Crocus Medical, « c’est lié au fait qu'il y a une demande colossale pour le vaccin et qu'ils ne produisent pas suffisamment pour suivre le rythme». Provisoirement, les vaccinations reprendront vers le 10 novembre prochain, ajoute t-il. Outre cela, on fait constater une pénurie de doses qui, aux yeux des observateurs scientifiques constituent un défi.

Vers une atteinte de 40.000 volontaires

Le Ministère de la santé a été interpellé par l'Institut Gamaleya de Moscou, qui a développé le vaccin, connu à Spoutnik-V, et qui le fabrique également. Pour Alexei Kuznetsov, un assistant du ministre russe de la Santé, a fait comprendre « que l'essai humain du vaccin se poursuivait ». Selon lui, il y’a un objectif visé, car, dit-il, l’objectif de 40 000 volontaires vaccinés sera atteint», a-t-il déclaré.

La Russie a des défis selon Vladimir Poutine

 « La Russie était confrontée à des défis pour augmenter la production du vaccin en raison de problèmes de disponibilité des équipements, mais espérait commencer les vaccinations de masse d'ici la fin de l'année » a expliqué ce jeudi, le président Vladimir Poutine. Pour dire vrai, de nombreux ont évoqué un vaccin d’essai pour freiner la pandémie de la covid. Jusqu’ici, le vœu ne s’est pas encore réalisé ; car la Covid menace le monde et l’on craint encore une seconde vague. Ce fut le cas en France. En tout cas, il faudra batailler ferme pour vaincre la covid.

Mapote Gaye