Covid-19: L’UNICEF s’inquiète de la fermeture des écoles

Ph. UNICEF DRC Dicko

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) s’inquiète du fait que plusieurs pays ont procédé à des fermetures d’écoles alors que la pandémie du coronavirus entre dans sa deuxième année, précisant que plus de 1,6 milliard d’enfants et d’étudiants dans plus de 190 pays ne sont plus scolarisés.

« Alors que nous entrons dans la deuxième année de la pandémie Covid-19, et que les cas continuent de monter en flèche dans le monde entier, aucun effort ne devrait être épargné pour garder les écoles ouvertes ou mettre l’école en priorité dans les plans de réouverture » a déclaré, Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF dans un communiqué rendu public mardi et consulté par Election-Net.com.

Selon l’Unicef, le nombre d’enfants non scolarisés devrait augmenter de 24 millions.

A cet effet, l’agence onusienne insiste que les écoles ne sont pas les principaux moteurs du coronavirus chez les enfants.

« Malgré les preuves accablantes de l’impact des fermetures d’écoles sur les enfants, et malgré les preuves de plus en plus nombreuses que les écoles ne sont pas des moteurs de la pandémie, trop de pays ont choisi de maintenir les écoles fermées, pendant près d’un an », insiste la directrice générale de l’Unicef.

Elle souligne par ailleurs qu’ en cas de fermeture, les écoles doivent être parmi « les premières à rouvrir dès que les autorités commencent à lever les restrictions ».

Il sied de rappeler , en RDC, les systèmes éducatifs nationaux sont déjà confrontés à des défis considérables en raison d’un manque de financement critique. Cependant, avec l’appui de l’Unicef, le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique tente tant soit peu d’assurer une éducation inclusive de qualité sans discontinuité à tous les enfantfs du pays, à travers certaines radions et chaines de télévisien.

Ornella Denyimi et Nelly