Covid 19: "L'état de santé des personnes placées en quarantaine n'est pas à craindre", rassure le Dr Tshiteku

Alors que la peur s'installe dans la population du Kasaï Oriental après l'annonce de la mort d'une patiente du covid 19 qui était de passage à Mbujimayi , le corps chargé de suivi et contrôle des personnes en quarantaine a annoncé que l'état de santé de ces personnes qui ont été en contact avec la victime n'est pas inquiétant.

Il l'a dit lundi 6 avril lors d'un entretien avec la presse. Le chef de division provinciale de la santé du Kasaï Oriental qui rassure à la population de cette partie de la R.D Congo a même annoncé la liberté d'autres personnes isolées.

"Il y en a qui sont sortis de l'isolement le dimanche dernier après quatorze jours d'observation. Ce lundi 6 avril 2020, d'autres personnes sous surveillance devraient aussi être liberées pour qu'elles retournent dans leurs familles. Après plusieurs tests et ces personnes ne présentent aucun signe du virus" a précisé le Dr Bonheur Tshiteku.

En signe de reconnaissance, il a par ailleurs remercier et féliciter au nom du gouverneur de la province les membres de la famille et connaissances de la dame Jeannette Muya pour "avoir compris que le danger est au tour de nous, et tous nous sommes obligés de pouvoir faire l'effort pour que cette maladie ne puisse pas entrée chez nous et surtout à sa propagation."

Dans le but de lutter contre la pandémie du Covid-19 et sa propagation au Kasaï Oriental, des mesures sont déjà prises pour barrer la route à cette maladie qui tue sans distinction de races ni de l'âge.

Jean Paul Tshimanga.