Covid-19 : les pays les moins riches affectés "plus sévèrement" en 2021 par la pandémie(ONU)

Photo d'illustration

L'alerte a été lancée le lundi lors d'un briefing à huis clos, par le chef adjoint de l'action humanitaire de l'Organisation des Nations-Unies (ONU), Ramesh Rajasingham, cité par le site Agence Ecofin.

Selon lui, la pandémie du Coronavirus affecte plus sévèrement les pays les moins riches et frappés par des conflits cette année en cours que l'an dernier.

D'après toujours lui, la hausse du nombre de cas et de décès observés est alimentée par le manque d'accès aux vaccins, l'assouplissement des mesures de santé publique, l'augmentation de la mixité sociale et la propagation de la variante Delta du Coronavirus, jugé plus contagieux.

"Rajasingham urged international community to respond by ensuring that poorest countries have access to protective equipment, oxygen, testing kits and other critical supplieshttps://t.co/ElBrbpq985

— India TV (@indiatvnews) July 27, 2021

À en croire la même source, M. Rajasingham cité par un rapport de l'Associated Press, a déclaré que jusqu'à présent, en 2021, près des trois quarts des pays ayant besoin d'une aide humanitaire ont enregistré plus de cas de la pandémie ou de décès que pendant toute l'année 2020.

De plus, "au moins trois fois plus de cas ou de décès ont été enregistrés cette année par rapport à l'année dernière", dans plus d'un tiers de ces pays, a-t-il renchéri.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *