COVID-19: Les États-Unis se retirent officiellement de l'OMS

Le président américain Donald Trump salue ses militants ce samedi 4 Juillet 2020 à Washington. (AP Photo/Patrick Semansky)

Le président américain Donald Trump est-il fâché de l’organisation mondiale de la santé? Fort possible, puisque les Etats-Unis ont soumis officiellement leur retrait de l'OMS.

Le président américain a officiellement lancé la procédure de retrait des États-Unis de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qu'il accuse d'avoir tardé à réagir face à la pandémie de coronavirus, ont indiqué mardi des responsables américains.

« Le Congrès a reçu la notification que le président a officiellement retiré les États-Unis de l'OMS au beau milieu d'une pandémie », a écrit sur Twitter Robert Menendez, membre démocrate de la commission sénatoriale des Affaires étrangères.

Mais la Maison-Blanche pourrait aussi faire volte-face si le président Donald Trump n'est pas réélu cet automne.

Son adversaire pressenti, le démocrate Joe Biden, promet que les États-Unis réintégreront le giron de l'organisation onusienne s'il accède au pouvoir, le 3 novembre prochain.


"Les Américains sont plus en sécurité lorsque l'Amérique est engagée dans le renforcement de la santé mondiale. Le premier jour de ma présidence, je rejoindrai l'OMS et rétablirai notre leadership sur la scène mondiale », a annoncé Biden mardi sur Twitter.

Cette phrase veut tout dire. Est-ce à dire que les américains ne font plus confiance à l’organisation mondiale de la santé ou du moins sont-ils plus sécurisés lorsqu’ils engagent leur propre combat?

Quoi qu’il advienne, les américains ont pris la décision d’informer l’organisation mondiale de la santé pour leur retrait de cette institution. Une chose est certaine : cette décision ne sera toutefois effective que le 6 juillet 2021 ; c’est pour laisser un champ libre si la possibilité que, Trump perdait sa réélection.

Mapote Gaye à Dakar