COVID-19: L'administration Biden dément la réouverture prochaine de ses frontières aux européens

Joe Biden, Ph. Tiers

Le président sortant, Donald Trump, a annoncé qu'il allait rouvrir la frontière américaine aux voyageurs en provenance de l'espace Schengen, du Royaume-Uni, de l'Irlande et du Brésil à partir du 26 janvier, date à partir de laquelle il sera obligatoire de présenter un test négatif avant d'être accepté sur le territoire américain, a confirmé la Maison Blanche lundi 18 janvier via son site.

Une mesure que dément l'administration Biden , qui entrera en fonctions les 20 janvier,  «Avec la pandémie qui s'aggrave, et des variants plus contagieux qui émergent à travers le monde, ce n'est pas le moment de lever les restrictions sur les voyages internationaux », a déclaré, sur son compte Twitter, Jen Psaki, qui doit officiellement prendre mercredi ses fonctions de porte-parole.

Avant de poursuivre «Sur le conseil de notre équipe médicale, l'Administration n'a pas l'intention de lever ces restrictions le 26 janvier. En fait, nous prévoyons de renforcer les mesures de santé publique qui entourent les voyages internationaux afin de limiter l'expansion du Covid-19», a-t-elle fait savoir rejettant l'annonce de Trump faite ce soir.

Une vraie cacophonie au sein de la Maison blanche à deux jours de l'investiture de Joe Biden.