COVID-19 : La RDC rate l'objectif de 10% de vaccination

Affiche de vaccination à Fungurume dans la province du Lualaba

La République Démocratique du Congo a raté l'objectif fixé par l'Assemblée mondiale de la Santé en mai de faire vacciner avant le 30 septembre 10% de sa population, a fait savoir jeudi le bureau de l'Organisation mondiale de la santé pour l'Afrique.

Seuls 15 des 54 pays africains ont entièrement vacciné au moins 10% de leur population contre le Covid-19, tandis que la moitié des pays du continent n'en a vacciné que 2% ou moins.

L'objectif des 10% de vaccinés avant le 30 septembre avait été fixé en mai par l'Assemblée mondiale de la Santé, rappelle l'OMS. "Près de 90% des pays à revenu élevé ont déjà atteint cet objectif", ajoute-t-elle.

En Afrique, neuf pays, dont l'Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie, avaient atteint l'objectif début septembre, et six autres ont accéléré le mouvement pour l'atteindre en fin de mois grâce à une augmentation des livraisons de vaccins, selon le bureau régional de l'OMS.

Parmi les champions de la vaccination sur le continent, les Seychelles et l'Ile Maurice ont complètement vacciné plus de 60% de leurs habitants, le Maroc 48%, la Tunisie, les Comores et le Cap-Vert plus.

La majorité des pays africains ayant atteint l’objectif fixé par l’OMS est sous la barre des 20%. Il s’agit notamment de l’Eswatini (16%), du Botswana (13% de vaccinés), du Zimbabwe (13% de vaccinés), de l’Afrique du Sud (13% de vaccinés), de la Mauritanie (12% de vaccinés), du Lesotho (11% de vaccinés), de la Guinée Equatoriale (11% de vaccinés) et du Rwanda (10% de vaccinés).

Quant à la RDC, elle ne figure pas parmi les 15 pays africains qui ont atteint l'objectif de 10 %.

Nouvel objectif de l'OMS

"Les données les plus récentes montrent des progrès limités, et beaucoup reste à faire pour atteindre le nouvel objectif fixé par l'OMS, à savoir vacciner complètement 40% de la population avant la fin de cette année", a déclaré lors d'un point de presse hebdomadaire le Dr Richard Mihigo, coordonnateur du programme Vaccination et développement des vaccins au bureau de l'OMS pour l'Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *