COVID-19: La RDC confrontée à une pénurie de vaccins

Le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita vacciné contre la covid-19. Photo Enet/Prince B

La République Démocratique du Congo peine à vacciner sa population. Après avoir redistribué à l’étranger en partenariat avec l’agence des Nations Unies pour l’enfance, (Unicef) plus d’un million de doses de vaccins Astra Zeneca qu’elle a reçus dans le cadre du programme Covax et qui a expiré en juin dernier, le pays s’est résolu à attendre “l’importation des nouveaux vaccins qui vont revenir dans quelques semaines“, a annoncé mercredi 14 juillet le ministre congolais de la Santé Jean-Jacques Mbungani.

En l’absence de stocks, la RDC a annoncé qu’il se préparait à atteindre l’immunité collective “Vous devez savoir que pour atteindre l’immunité collective en RDC, nous avons levé l’option de vacciner 25% de la population active” a déclaré à la presse le ministre de la Santé.

Pour ce dernier, l’objectif n’est pas encore atteint, mais le pays s’attelle “la raison de cette campagne de vaccination est de vacciner au moins 25 pour cent de la population cible, c’est-à-dire les personnes de plus de 55 ans, les personnes avec des maladies chroniques, le personnel de santé, le personnel de contact, dont ceux de l’armée et de la police” a-t-il expliqué.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 44.909 cas confirmés, dont 44.908 et 1 cas probable. Au total, il y a eu 984  décès et 28.801 personnes guéries. 

Nelly E,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *