Covid 19/Gestes barrières : les arrestations illégales dénoncées par un député provincial à Kamonia (Kasaï)

Castro Ntumba Kambulu. Ph de tiers.

Le depute provincial Castro Ntumba Kambulu accuse les éléments des FARDC de procéder illegalement à l’arrestation de la population qui ne porte pas des masques mais la nuit et dans des parcelles privées et voir même lors d’un repas en famille, à Kamonia, à la fin de la semaine passée.

Touché par ce comportement irresponsable, le député Castro Ntumba Kambulu a échangé avec le gouverneur intérimaire de la province du Kasaï, lundi 19 juillet, pour non seulement l’informer des tracasseries dont sont victimes la population de Kamonia mais aussi lui demander de ramener à l’ordre les militaires “sans morale”.

Selon l’elu du territoire de Tshikapa/Kamonia qui s’est livré à la redaction d'election-net.com à la sortie du cabinet du gouverneur intérimaire, des militaires arrêtent la population la nuit et voire même dans leurs propres parcelles pour non-respect du port des masques. Et pourtant, c’est un travail d’abord de la police, mais qui ne doit pas se faire la nuit et même pas dans des parcelles, regrette le député provincial qui confirme qu’une famille avait été arrêtée la nuit, à la fin de la semaine passée alors qu’ils étaient à table lors d’un repas de famille parce qu’ils n’avez pas des masques.

"On ne doit pas arrêter quelqu’un parce qu’il n’a pas le masque chez lui à table et plus grave par les militaires", regrette Ntumba Kambulu.

Il dit avoir reçu du gouverneur intérimaire une promesse de résoudre le problème rapidement pour ramener la paix et un bon climat entre population et les services de sécurité.

Il est important que la population porte les masques et ces masques sont obligatoires mais les services doivent savoir leurs limites et savoir qui doit le faire et comment le faire, a-t-il conclu.

Jeanluc Bakampenda depuis Tshikapa ville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *